Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Sur Le Blog

Archives

6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 00:53

Lyon lance les cantines œcuméniques

A la prochaine rentrée, un menu «complet sans viande» sera proposé.
Par Olivier bertrand
QUOTIDIEN LIBERATION : mardi 2 octobre 2007
Lyon  de notre correspondant
    Les cantines lyonnaises innovent. Pour satisfaire les élèves qui ne mangent pas de porc, sans déplaire aux laïcs ni céder aux demandes de viande hallal, elles vont inaugurer le «complet sans viande». Un menu certifié laïc et œcuménique. Pour choisir cette formule, la municipalité a réuni cet été les représentants des principales religions, mais aussi les responsables des grandes associations laïques. Il s’agissait de chercher une solution aux conflits croissants entre parents et agents de la ville. Tout le monde s’est mis d’accord sur le «complet sans viande», qui doit permettre d’apaiser les tensions, et de rétablir un équilibre alimentaire pour les jeunes pratiquants. Les écoles lyonnaises proposent pour l’instant des menus «sans porc» - cela ne date pas d’hier mais de la fin de la guerre d’Algérie, avec l’ar­rivée massive de pieds-noirs puis de harkis. Selon Yves Fournel, adjoint aux affaires scolaires, 30 % des enfants mangent sans porc à la can­tine. Ils seraient également nombreux à ne plus vouloir de légumes lorsque ces derniers ont touché la viande. Deux réunions ont été organisées, avec les responsables de toutes les religions du Livre (plus les bouddhistes), ainsi que la Ligue des droits de l’homme, la Licra, la Fédération des œuvres laïques, SOS Ra­cisme, etc. Ces dernières ne tenaient pas à laisser les seuls religieux aux fourneaux. Les représentants des cultes ont commencé par expliquer leurs prescriptions alimentaires, pour ceux qui en avaient. «On ne peut pas, dans l’école publique et laïque, proposer autant de menus qu’il y a de religions. C’est techniquement impos­sible, et pas souhaitable, précise Yves Fournel. Nous ne voulons pas faire de la cantine une somme des communautés.» Le repas sans viande s’est imposé, car «moins discriminant que le sans porc». Deux nutrition­nistes de la ville ont été ­as­sociés aux travaux afin d’éla­borer des menus qui res­pectent l’équilibre alimentaire sur la durée. Les parents pourront s’inscrire pour toute l’année, ou seulement esquiver les jours avec porc. Laïcs et religieux ont signé un texte, «qui valide les discussions». Le système sera en place pour la rentrée 2008.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires

tarik 10/05/2009 20:44

salam ahleykoum je tenais juste a vous dire barakallah fik oum pour vos actions, il est très difficile de manger dans des restaurants universitaires sans manger de la viande parceque meme les cuistot ne savent pas ce qui cuisinent bizaaarrrrrre n'est ce pas ? quand on demande s'il y a de la viande non non y a rien ne vous inquiétez pas et on tombe sur du hallouf!!!d'une part nous trouvant une viande pas halah mais en plus du porc systématiqument en tout cas limoges me rend dingue, je ne supporte plus de manger dans des restaurants universitaires ou self entre jus de viande, dans tout les plats, meme ceux censé être neutre,