Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Sur Le Blog

Archives

25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 07:12


"Halal Services" intervient dans le Grenelle de l'animal

CONTRIBUTION du certificateur Europeans Halal Services pour les rencontres animal et société (http://www.animal-societe.com)

L’Islam est le premier à défendre toutes les créatures de Dieu (Humains, Animaux, Plantes, Nature et Environnement dans sa globalité).

Le prophète de l’Islam a été envoyé par Dieu, selon le Coran, comme une Clémence aux différents mondes (animal, végétal…).

Dans un dire du Prophète MOHAMED (PSL) qui a été cité, par l’OABA dans son rapport « travail de recherche sur l’abattage rituel et électronarcose en page 7 » mais malheureusement pas au complet ; Il dit (PSL) : « Dieu a prescrit la bonté en toute chose, si vous touez (chassez), faites le de la meilleure façon et si vous égorgez, faites le de la meilleure façon. Affûtez bien votre couteau et achever la souffrance de votre animal »

En Islam, l’abattage rituel fait attention à deux volets.

1.      Celui de protéger la santé du consommateur en mangeant ce qui est bon (Tayeb) et qui doit être fait selon les prescriptions religieuses ce qui est licite (Halal).

2.      Celui de bien faire l’abattage rituel (Ihcène). Car il n’est autorisé d’ôter une vie à un animal que pour ce nourrir.

 


1/ Les organismes de protection animale ont le droit d’exister et ils ont  raison dans leur dialogue sauf que pour l’abattage rituel ils sont émotionnels et ils avancent des préjugés non fondé. Ils jugent l’abattage rituel, à travers le sans qui gicle de partout et les battement de pattes des bêtes.

Ils concluent vite que l’animal souffre, or les mouvements des pattes sont des réflexes de la moelle épinière. Au contraire l’animal ne souffre pas à ce moment là, étant donner que le cerveau n’est plus irrigué par le sang (carotides coupées = syncope en 5 secondes). 

L’OABA et FBB proposent l’étourdissement préalable à l’abattage rituel afin d’insensibiliser l’animal pour éviter sa souffrance….Tous ça c’est bien.

Mais il faut d’abord, démontrer que l’acte et uniquement l’acte d’égorgement par un coup franc et rapide sur une peau bien tendue, à l’endroit prescrit ( sous le larynx), par un couteau de la bonne taille et bien affûté, provoque une souffrance de l’animal.

Aucune étude scientifique n’a démontré que cette méthode est souffrante pour l’animal.

 

C’est là où nous ne sommes pas d’accord,


La logique dit, qu’il faut changer ce qui n’est pas bon. Or l’abattage sus décrit selon la volonté prophétique (PSL) est BON. Et Nous pensons que c’est la meilleure méthode prescrite pour ôter la vie à un animal pour le consommer. ……..Que la science nous démontre le contraire…….

La seule sensibilité lors de l’abattage rituel est celle de la peau, c’est pourquoi qu’il faut la traverser  rapidement sans y revenir une seconde fois. 

L’étourdissement à l’électricité n’est-il pas en lui-même générateur de douleur et de souffrance ?!

Si vous pensez que c’est non. Faites l’expérience et mettez votre doigt dans une prise de courant à 120 volts et vous verrez !!! …….Vous allez sauter au plafond, malgré que vous pesiez minimum 70kg

Dans un abattoir, un poulet prend une décharge de 130 volts mais il ne pèse que 2kg.

Sachez que l’intensité du courant est plus perçue par le corps que le poids est inférieur.

Ça veut dire que le poulet a reçu une décharge équivalente à 35 fois la votre.

 


2/ Pour l’abattage rituel, il y a le volet de protéger le consommateur. Un animal bien saigné, offre une qualité de viande meilleure et salubre pour le consommateur. Cette viande se conserve mieux et plus longtemps.

Car le sang est le vecteur de germes par excellence dans le cas où l’animal est en état fébrile (phase d’incubation dans n’importe quelles maladies) et quant le vétérinaire ne constate aucune lésion visible sur les organes à l’abattoir. 

Si nous revenons à l’expérience, de mettre le doigt dans une prise de courant, vous allez voir une réaction réflexe très forte qui fait que vous sentiez une chaleur dans votre tête et une rougeur au visage et sur vos extrémités. Cette rougeur est le résultat d’une fuite de sang dans les extrémités.

L’animal qui va subir cette décharge électrique, réagit de la même façon et même plus puisque l’intensité est supérieure. Ce qui fait que, au moment de la saignée, une partie du sang qui s’est réfugiée aux extrémités restera piéger dans les capillaires sanguins. Et la viande est plus saigneuses et donc est de moindre qualité.


Dr M’hamed Abdou BENMAAMAR
Docteur Vétérinaire, maîtrise en anatomie pathologique
Directeur du Département des Produits Carnés
European Halal Services

 

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires