Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Sur Le Blog

Archives

20 mai 2006 6 20 /05 /mai /2006 13:44

 

Bism'illah, au nom d'allah le très haut

Sallam alikoum, que la Paix soit sur vous

Publié chez Albin Michel et sous la direction de Philippe Yacine Demaison

Ce livre s'articule autour de quatre interrogations : être musulman, Islam et civilisation, vivre l'Islam aujourd'hui, l'Islam dans la cité.

Il s'agit d'un dialogue entre de jeunes musulmans et quelques personnalités de la communauté musulmane : le cheikh Khaled Bentounès (fondateur de scouts musulmans de France, chef spirituel de la tariqa Alawiya), Dounia Bouzar (anthropologue), Yassine Chaïb (sociologue), Philippe Yacine Demaison (vice président de la fédération du scoutisme français), Eric Geoffroy (professeur), Dora Mabrouk (journaliste) et Mohamed Khalid Sekkal (psychiatre).

Les consommateurs musulmans peuvent nourrir leur réflexion de cet échange et j'ai choisi un extrait au coeur de la société actuelle:

"La volonté de dominer, le pouvoir de posséder, d'imposer ses idées ou ses croyances ne se fait qu'au détriment des autres.

Seul le partage, la tolérance, le respect d'autrui peuvent prendre en compte ces paroles essentielles. Ainsi ce qui détiennent le pouvoir, que ce soit à l'échelle de la nation ou de l'humanité, ont un devoir d'exemplarité, sans quoi l'ordre même de la société est détabilisé.

De ce point de vue, la justice sociale est à la fois le signe et le socle essentiel d'une civilisation. Nous pouvons nous demander d'ailleurs si nous ne sommes pas arrivés à une trop grande contradiction entre les valeurs humanistes que porte une civilisation comme la nôtre, et les principes qui animent la société de consommation.

Cette dernière pose comme postulat, non la fraternité, mais bien la rivalité entre les êtres : le marché économique est un champ de bataille orchestré par des capitaines d'industrie.

La lutte féroce sous un vernis de civilisation cache difficilement le morcellement du corps social que les institutions politiques essayent vraiment de réunir : c'est une impasse sociétale, dont de nombreux observateurs craignent l'issue....

La noblesse: ce n'est pas celle du pouvoir, voir de l'argent, ou d'un titre, mais que chacun fasse "ce pour quoi il a été créé" comme l'affirme un hadith du prophète (Paix et Bénédiction sur lui).

"Oui, les gaspilleurs sont frères des diables" coran 17:27.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz Bernard Di Spigno - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires