Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Sur Le Blog

Archives

27 mai 2006 6 27 /05 /mai /2006 12:50

Bism'illah, au nom de d'allah  le très haut,

Sallam alikoum, que la Paix soit sur vous,

L'association ASIDCOM dans sa mission de défense de consommateurs musulmans s'est préoccupé de la publicité autour de la commercialisation de bonbons halal.

Sur le net, "orientalement.com" fait de la publicité pour une opération de destockage. Aussi nous sommes aller directement sur le site "bonbonhalal.com".

http://www.bonbonshalal.com/

La publicité indique : bonbons à base de gélatine de boeuf halal....halal certifié.

L'association ASIDCOM interpelle donc la gérante de l'entreprise et un dialogue s'instaure pour donner une appréciation au regard de l'allégation HALAL.

Tout d'abord on nous demande qui est ASIDCOM ? puis on nous assure que le rite musulman est respecté avec des certificats nécessaires. On apprend que la gélatine est fabriqué au Brésil et une certification est faite par un Haut Conseil Islamique du Brésil. Ensuite on nous dira que la gélatine provient d'animaux sacrifiés en respectant la tradition musulmane. Aussi qu'il n'y a pas de produits illicites entrant dans sa fabrication. La gérante nous indique qu'elle ne connait pas le Haut Conseil islamique mais pense que le sacrifice est halal car elle nous précise que c'est du sacrifice casher à la base.

Le Conseil ne fait que préciser que tout ce qui est sacrifié casher est halal pour les musulmans.

Ensuite devant mes observations relatives à la tromperie sur la marchandise et le non respect minimal du Codex Alimentarius sur l'utilisation du terme HALAL (session 26 de 1997 cf.article ASiDCOM), la gérante s'égare dans des considérations politiques de la Palestine, l'occupation française de l'Algérie El Dzazaïr....jusqu'à sa fierté... et semble t-il aucun problème de conscience.

Il faut dire que les commerçants revendiquant du Halal à toutes les sauces n'ont pas trop l'habitude de respecter le consommateur musulman sans aller jusqu'à l'insulte mais au minimum en lui donnant toute l'information pour réaliser son achat. Comme l'on dit en connaissance de cause.

Par courrier nous avons demandé à l'entreprise de bien vouloir modifier sa publicité mansongère et répréhensible par les tribunaux.

Sallam alikoum wa ramatoullah wa barakatû.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz Bernard Di Spigno - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires