Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Sur Le Blog

Archives

30 mai 2006 2 30 /05 /mai /2006 21:41
Acceuil Nous écrire
Médecine arabo-musulmaneAramédicaEthiqueRégles d'exercices de la médecineLa santéGuide du malade musulmanLes rendez-vous de l'AMAFLettre du bureau de l'AMAFNos statusTextes diversComment adhérer ? Nous contacter Liens
 
 
 
 

Le Tabagisme
Me Barghout membre de l'AMAF


Chaque année, le tabac tue près de 60,000 personnes (1), dont 25000 morts dues au cancer bronchique (2). Malgré les plusieurs campagnes de lutte contre le tabagisme, la situation en France reste préoccupante : près de 38% des français fument (3). Quant à la jeune population, la situation est encore plus inquiétante : 55% des jeunes français fument, pourcentage le plus élevé de tous les pays d’Europe occidentale (1).

r De quoi est composée la fumée de cigarette ?
Composée de plus de 4000 substances, la fumée de cigarette contient principalement (4) du gaz carbonique (CO2 et CO), et plusieurs particules toxiques comme les substances cancérigènes (hydrocarbures polyaromatiques), les irritants, les métaux (nickel- cancérigène et cadmium), les radicaux libres (quinones), et la nicotine.

Quels sont les risques aux quels les fumeurs sont exposés?

Les conséquences délétères du tabagisme actif sur la santé ont devenu certaines depuis 1950 (5). Les pricipaux sont:

- cancer du poumon (6)

- impuissance, diminution de la fertilité des couples (7) (Le tabac est un agent toxique pour le système de reproduction mâle (8)).
- Quelques substances de la fumé de cigarette peuvent paralyser les cils, qui tapissent la surface respiratoire, jouant un role dans l’elimination des particules nocifs dans la lumière trachéo-bronchique. Des études montrent qu’une seule inhalation de la fume de cigarette sera suffisante pour paralyser les ciles pendant 20-40 minutes. Comme ca, le système mucociliare d’une personne fumant 20 a 40 cigarettes par jour est pratiquement ineffective, ce qui peut éliminer une très importante barrière de défense pour les poumons, et les risques d’attraper des infections respiratoires et du bronchite chronique sont augmenter (8).

Est-ce vrai que l’alcool double le risque de certaines maladies chez le fumeur ?

C’est pire encore: une fois l’abus de l’alcool est associée à la cigarette, "le risque de cancers de la cavité buccale, du larynx et de l’oesophage est multiplié par 10, voire par 100"! (3)

Les femmes et le tabac

Confrontées à des risques supplimentaires qui leur sont spécifiques, les femmes fumeuses

sont confrontées à plusieures effects nocifs du tabac, et c’est particuliarement du aux interactions dangereuses qui existent entre le système hormonal féminin et le tabac. Par exemple, la formation des caillots sanguins, l’abimation et la rétrécision de la paroi ce vaisseux resultent de la combinaison "pilule-tabac". En conséquence, les femmes utilisant la contreception orale ont une augmentation significative de risques d’accident cardio-vasculaire (infarctus, accident vasculaire cérébral), de phlébite ou de thrombose veineuse (9).

Dans les cinq dernières années, l’incidence du cancer du poumon a augmenté de 20% chez la femme (6). On observe aussi des cycles menstruels irréguliers ou plus douloureuses, une ménopause plus précoces (10), ainsi qu’une augmentation de la fréquence du cancer du col et de l’utérus (11).

Du côté ésthetique, le tabac entrein un ternissement du teint et des cheveux, un plus sévère ostéoporose (en particulier après la ménopause), et accélère la vieillissement cutané (10).

Les foetus et le tabagisme ?

Une autre vérité terrifiante: plus de 25% des femmes enceintes fument en France. Par conséquent, à cause du tabagisme de sa mère, un enfant sur quatre naît handicapé, quelquefois de façon définitive (1).Les bébés des femmes qui fument ont un poids au-dessous du moyen, et il y a des fréquences plus élevées des avortements spontanés, mortinatalité, et mort néonatal. Le risque d’hématome rétro-placentaire est six fois plus élevé chez les femmes qui fument (11).En plus, selon quelques études, il y aura une relation entre le tabagisme maternelle et un plus lent développement intellectuel chez le fetu (12).

Selon deux études (13), l’exposition passif in-utero au tabagisme est plus importante que l’exposition postnatal: une association a eté retrouvé entre le tabagisme pendant la grossesse et des anomalies fonctionelles dans les voeis respiraoires qui n’ont pas été retrouvé chez les enfants exposés uniquement à un tabagisme passif apres la naissance.

En plus, le tabagisme réduit la quantité d’oxygène valable pour le foetus, peut entreiner un retard de croissance et produire des gros défets comme l’hydrocéphalie (*).

En ce qui concerne les effets postnatal, les études sont plusieurs a montré que le tabagisme passif augmente la survenue de symptomes respiratoires et diminue la fonction pulmonaires (13).

Attention:
Il est important de noter que le tabagisme passif à la maison peut inciter l’enfant à devenir lui-même fumeur. En plus, l’adolescent risque de débuter un tabagisme si les parents fument, est les risques augmentent si la mére est une fumeuse regulière (14).

Tabagisme passif et l’asthme de l’enfant?

Il est clairement demontré dans des nombreuses études que le risque d’hospitalisation pour pathologie respiratoire, crise d’asthme, bronchiolite ou pneumonie est augmenté par l’exposition au tabagisme passif (13).
r Est-ce vrai que l’anxiété conduit à fumer?

Contrairement à ce qu’on a pense, une étude récente auprès d’adolescents a montré que c’est le tabac qui génère l’anxiété, et non pas l’anxiété qui favorise le tabagisme.

Les auteurs de cette étude ont trouvé que les adolescents qui fumaient 20 cigarettes ou plus par jour étaient à risque élevé d’agoraphobie (risque multiplie par 6.8), d’anxiété généralisée (facteur 5,5) ou de trouble panique (facteur 15,6) à l’âge adulte jeune. D’après les auteurs, il faut d’autres études pour mieux comprendre l’association entre tabagisme et troubles anxieuse. Toutefois, le fait de savoir que la cigarette peut accroître le risque de troubles anxieux sera un bon motif pour les jeunes d’arrêter de fumer ou à ne pas commencer (15).

Est-ce que le nombre de cigarettes fumées chaque jour est un indicateur de la dépendance?

Non, pas forcement! Certains fumeurs n’inhalent pas la fumée, et d’autres ne fument qu’a des occasions comme après un repas, le soir, en compagnie des amis… En revanche, si on fume des le reveil, avant le petit déjeuner, ou si on ne peut pas s’endormir sans fumer, alors ce sont des signes de la depandance. Des testes simples distribuer par les pharmaciens ou les medcins pourriont aider à savoir si le fumeur est ou n’est pas dependent (3).


Est-ce que l’ârret du tabac entraine une prise du poids?

Pas forcément. La prise de poids présentera un problème si le fumeur est physiquement dépendant de la nicotine. Dans ce cas, la consommation des substituts de nicotine, comme le chewing-gum ou le patch (disponible sans ordonnance en pharmacie) est conseillée. Un autre raison de prendre du poids est la dependance psychologique: l’absence de la cigarette est compensé par la nourriture. Pour éviter cela, il est conseillé de veiller a ne pas modifier les habitudes alimentaires, et surtout de ne pas grignoter. Les sports, l’acupuncture, la relaxation, la psychiotherapie… peuvent tous aider au fumeur sevre (3).

Quel est le coût économique du tabagisme ?

Des experts evaluent le coût économique des conséquences du tabagisme (la perte de production; deces, morbidite) a partir de 138 millions de francs! (4)

Si un fumeur consomme un paquet de cigarette par jour, son budget est equivalent à environ 7000F par an (10).

Trop tard pour arreter de fumer?

FAUX! Il n’est JAMAIS trop tard! Arrêter de fumer a toujours des effets benefiques pour la sante: disparition des irritations pulmonaires et nasales, et rechute 10 à 15 ans plus tard, du risque de maladie cardio-vasculaire au niveau de celui qui n’a jamais fumé (3). Heuresement, des traitements, comme le patch et les gommes à la nicotine, existent aujourd’hui pour compenser le manque du nicotine, responsable de l’anxiété, des difficultés de concentration et de la nervosité (9).

Adresses Utiles
:

Comité Nationale Contre Le Tabagisme

31 Avenue du général Bizot- 75012 PARIS

Tél. : 01 55 78 85 10 ou 36 15 TABATEL

36 15 tabac-info 1,01F/MIN.

Tabac-info-service 0 803 309 310 0,99F/MIN.

Références:

  1. Tubiana M. Tabagisme: La fin des faux-semblants. Sélection du Reader’s Digest, Déc.1999; 77-79.

2- Rigo, C., Tabagisme et adolescence: l’objectif doit être une prévention large et précoce. Le Quotidien du Médecin, 24 Jan. 2001; N°6841:12.

3- Aliments Santé, Aliments Danger, Chiva F., Hoint-Pradier F., Six M.F., Verger P., Vergne E., Sélection du Reader’s Digest, 1999: 30, 68, 328-329.

4- Le Tabagisme, Lemaire J.F., 1999: 19-20, 22, 24.

5- Anonyme, Désordres respiratoires liés au tabagisme passif, Réalités Pédiatriques Jan.

2000; N°47: 31.

6- Hirsch A. Pour un monde sans tabac. Le Concours Medical Fév.1999; 121-23: 1763-1764.

7- Le Tabagisme, de la prévenance au sevrage. Martinet Y., Bohadana A., 1997: 26.

8- Industrial Toxicology, Williams P., Burson J., 1985.

9- Anonyme, Femmes et tabac, un document élaboré en partinariat avec le Planning Familiale.

10- Anonyme, Le tabagisme au féminin, un document préparé par Organon en collaboration avec Le Comité National Contre le Tabagisme.

11- La Santé de Votre Coeur, Zeidan Karam, 1998.

12- Biology, Solomon E., Berg L., Martin D., Villee C., 1996; 49: 1103.

13- Fauroux B. Fumée de tabac, pollution et asthme de l’enfant. Le Concours Médical 1999;21-30: 2302-2305.

14- E. de V. C’est le tabagisme qui génère l’anxiété, pas l’inverse. Le Quotidien du Medecin Nov.2000; N°6796: 12.

* Anonyme.


Haut de page

Webmaster Docteur Messadi Nassir
Réalisation : Média-web
Webstats4U - Free web site statistics

Partager cet article

Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz Bernard Di Spigno - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires