Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Sur Le Blog

Archives

9 octobre 2006 1 09 /10 /octobre /2006 20:37
2007 : la fin de l'abattage rituel en Europe ?
Depuis plusieurs mois nous alertons sur l'initiative de la Commission européenne relative à la modification de la Directive 93/119/CE sur la protection animale lors de la mise à mort.
En effet,  le lobby islamophobe et anti-juif veut faire interdire la dérogation aux normes européennes qui  rendent obligatoire les techniques de l'électronarcose ou de l'assommage des bêtes de boucherie. La Thora et le Coran probihent ses techniques pseudo-barbares.
Les groupes associatifs (OABA, BB...), la fédération européenne des vétérinaires (FVE),des groupes politiques comme De villiers, l'UMP..., technocrates et fonctionnaires se liguent pour faire avancer la prohibition totale déjà en vigeur dans 3/4 de l'Autriche, la Suède, la Norvège ainsi qu'en Suisse. Le débat est posé aussi en Allemagne.
Il trouve aussi quelques complicités dans la communauté musulmane puisque certains immans, des entreprises Halal pratiquent ses techniques . Mais le consommateur n'est pas informé.
L'allemagne nazie a interdit en son temps l'abattage rituel.
Ensemble, consommateurs musulmans, juifs, végétariens, chrétiens devons trouver le juste milieu pour vivre en harmonie dans le respect de chacun.
Ci-dessous un exemple de joute verbale à l'assemblée nationale :
12ème législature
Question N° : 101493  de  M.   Merville Denis ( Union pour un Mouvement Populaire - Seine-Maritime ) QE
Ministère interrogé :  agriculture et pêche
Ministère attributaire :  agriculture et pêche
  Question publiée au JO le :  01/08/2006  page :  7923
  Réponse publiée au JO le :  03/10/2006  page :  10317
 
Rubrique :  agroalimentaire
Tête d'analyse :  abattoirs
Analyse :  réglementation. abattage rituel
Texte de la QUESTION : M. Denis Merville appelle l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la pêche sur les conditions d'abattage des animaux durant les sacrifices rituels. En effet, les associations de protection des animaux souhaitent rendre obligatoire l'étourdissement des animaux avant leur abattage, y compris rituel. L'objectif est de diminuer la douleur de l'animal. Ainsi, la technique de l'électronarcose ou tout autre procédé d'anesthésie affaiblit sa résistance et lui évite la souffrance d'une mise à mort sans étourdissement. Cela ne semble pas être contraire aux principes religieux des communautés israélites ou musulmanes. Par conséquent, il souhaiterait connaître les mesures qu'il entend prendre pour définir la réglementation susceptible de s'appliquer dans la pratique de l'abattage rituel et généraliser l'étourdissement des animaux dans notre pays.
Texte de la REPONSE : Les services du ministère de l'agriculture et de la pêche et ceux du ministère de l'intérieur et de l'aménagement du territoire ont cherché des solutions permettant de concilier le légitime attachement des musulmans et des israélites à l'abattage rituel avec le nécessaire respect des dispositions réglementaires en matière de protection animale, d'hygiène alimentaire et de protection de l'environnement. La recherche et l'évaluation de ces solutions sont favorisées par l'organisation de réunions de concertation entre les différentes parties concernées au plan départemental, auxquelles participent désormais des représentants des conseils régionaux du culte musulman. Les services de l'État mettent tout en place, aussi bien au plan national qu'au plan local, afin de satisfaire aux objectifs qu'elles ont annoncés à plusieurs reprises en matière de déroulement de l'Aïd el-Kébir. L'une des caractéristiques réglementaires de l'abattage rituel s'illustre par la possibilité de déroger à l'étourdissement des animaux mais pas à leur contention. De même, le sacrifice de l'animal doit se faire par une personne habilitée par l'une des trois mosquées (Paris, Évry, Lyon) ou le Grand Rabbinat, selon la confession religieuse concernée. Les associations de protection animale oeuvrent pour faire améliorer les conditions d'abattage des animaux que l'homme destine à sa consommation. Des initiatives comme l'édition d'une brochure destinée à l'information et à la formation des sacrificateurs habilités pour le jour de l'Aïd el-Kébir, ont été prises et réalisées avec la collaboration de la Fédération nationale des exploitants d'abattoirs publics (FNEAP), pour accompagner la circulaire interministérielle destinée à tous les préfets. La Commission européenne est en cours de réflexion pour réviser la directive 93/119 relative aux conditions de protection animale lors de la mise à mort et de l'abattage des animaux. La démonstration de compétence des opérateurs et une éventuelle proposition tenant à la reconnaissance d'une alternative aux contraintes techniques de la contention des animaux permettraient à la France de négocier la prise en compte de particularités liées à l'abattage rituel.
UMP 12 REP_PUB Haute-Normandie O

Partager cet article

Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz Bernard Di Spigno - dans ACTUALITES
commenter cet article

commentaires