Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Sur Le Blog

Archives

19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 02:09

 
Photo Dr. Mona Elfaraa : Morceau de métal estampillé "USA"
extrait du corps d'un Palestinien blessé à Beit Hanoun.
Source : ISM

« A travers le monde, chaque jour qui se lève, un homme, une femme ou un enfant va être déplacé, torturé, être tué ou « disparaître », par la main politique d’un gouvernement ou d’un groupe armé. Dans la majorité des cas, les Etats-Unis en partagent la responsabilité ».

Amnesty international

« Je pense que c’est un choix très difficile…mais nous pensons que ça vaut ce prix là (au sujet des cinq cent mille enfants irakiens morts pendant l’embargo) ».

Madeleine Albright
(ancienne ministre des affaires étrangères des Etats-Unis)

« Je ne demanderai jamais pardon au nom des Etats-Unis d’Amérique. Je me fiche des faits qu’on nous reproche ».

George Bush...

Quelques mois après la fin des bombardements israéliens sur le Liban, qui se poursuivent toujours en Palestine, le bilan est tragique. Plusieurs centaines de civils, essentiellement des femmes et des enfants, ont trouvé la mort, assassinés sans hésitations, fauchés sans discernement. Cette tragédie se poursuit quotidiennement en Palestine, en Afghanistan et en Tchétchénie.

En Irak, chaque jour qui passe est un jour de deuil. On y dénombre quotidiennement entre cinquante et cent morts. Des vies détruites par des combats qui n’en finissent pas, déclenchés par une occupation américaine qui n’arrête pas de détruire, depuis maintenant seize années, un pays qui a été, jadis, la capitale d’une civilisation grandiose et inégalée.

Toutes ces victimes innocentes sont tuées par des armes américaines, fabriquées, vendues ou utilisées par les Etats-Unis d’amérique.

Que pouvons-nous y faire ?
Nous pouvons beaucoup, car vous et moi sommes responsables de ces morts.
Oui, vous et moi partageons une responsabilité dans ces assassinats car nous finançons chaque jour l’armée des USA .
Chaque sandwichs que nous avalons est un cadavre de plus dans la longue liste de victimes de l’impérialisme américain.
Chaque boisson que nous buvons est une nouvelle rivière de sang qui coule dans la vallée de la barbarie humaine.

Nous ne pouvons pas l’ignorer !
Aujourd’hui, il n’y a plus de consommation innocente.

Chaque centime que nous versons à une société américaine est reversé, sous forme d’impôts et de taxe, aux Etats-Unis qui l’utilise à leur tour pour fabriquer des outils de mort.
Sans argent, pas d’armes. Sans armes, plus de guerres et plus de victimes.

Il est temps d’arrêter cette boucherie. Il est encore temps de sauver des vies.
Répondez à cet appel, cessez de consommer ces produits et vous rejoindrez l’opinion digne et juste de ceux qui refuse de financer le crime !

Ismaël Khan

Partager cet article

Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz Bernard Di Spigno - dans VIE COMMUNAUTAIRE
commenter cet article

commentaires