Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Sur Le Blog

Archives

14 décembre 2006 4 14 /12 /décembre /2006 17:05

Depuis le premier vol « spécial Hajj 2006 » du 5 décembre dernier, les pèlerins français désireux de se rendre à la Mecque assistent à un bal d’annulation ou de report des vols.

 


Paris le 14 Décembre 2006 – Les pèlerins français sont à nouveau victimes du syndrome de désorganisation du pèlerinage de la Mecque. Contrairement à ce que beaucoup laissent entendre, cette désorganisation n’est pas importée d’Arabie Saoudite. En Arabie, des moyens importants sont affectés à l’organisation de ce forum mondial des Musulmans. Cette désorganisation est orchestré par de nombreuses organisations qui profitent de l’opacité de leur activité pour générer des profits honteux au détriment d’une qualité de service que paie le pèlerin.

 

Les autorités françaises ont mené également un travail important d’information qui malheureusement n’a pas été relayée suffisamment par la presse ainsi que par les services concernés des préfectures sur le plan national.

 

SOS Pèlerin (www.sospelerin.org) dont l’action prioritaire de donner un relief plus transparent à l’organisation de la délégation française du pèlerinage de la Mecque,  reproche au ministère des transports de ne pas avoir pris les mesures suffisantes pour palier aux déficiences des compagnies aériennes et de l’information des pèlerins en amont. Les risques de transports aériens identifiés par SOS Pèlerin ont été communiqués à Dominique Perben - Ministre des Transports, de l’Equipement, du Tourisme et de la Mer, dans un courrier daté du 4 novembre dernier qui précisait entre autre :

 

« A ce jour, aucune compagnie aérienne française ou internationale, de premier rang, n’a programmé de vols supplémentaires nécessaires pour transporter les 25 000 pèlerins français vers la Mecque. Les départs étant pourtant promis à partir du 5 décembre 2006. L’absence de cette programmation attire à nouveau des compagnies charters étrangères à l’image de la compagnie charter Nouvel Air Tunisie, qui a causé de nombreuses difficultés aux pèlerins français lors du dernier pèlerinage à la Mecque. « 

 

De plus, cette année les retours des pèlerins devraient s’effectuer lors de la célébration de la nouvelle année – période critique en matière de transport aérien. »

 

Le standard téléphonique de SOS Pèlerin explose par le nombre important de pèlerins qui cherchent désespérément une écoute et surtout une information précise quant au décollage éventuel d’un avion qui lui permettrait de réaliser le plus important voyage de sa vie.

 

Consulté sur ce sujet par SOS Pèlerin, le ministère du tourisme précise qu’il a déjà fait tout ce qui était nécessaire sur le sujet depuis septembre dernier….

 

Qui est donc en mesure de mieux organiser et sécuriser le voyage des pèlerins français ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz Bernard Di Spigno - dans PELERINAGE
commenter cet article

commentaires