Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher Sur Le Blog

Archives

5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 13:13
VEGMAG magazine végétarien et bio s'intéresse à l'abattage rituel

Le numéro 22 du magazine VEGMAG de septembre 2008 publie un dossier signé Stéphanie BEZES sur l'abattage rituel.

Les travaux d'ASIDCOM sur les bienfaits de l'abattage rituel sans étourdissement sont référencés.

http://www.vegmag.fr

Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz - dans PRESSE
commenter cet article
4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 17:40

Point presse à l'issue de la réunion de clôture des rencontres « Animal et Société »

 

 A l’issue de la réunion de clôture des rencontres « Animal et Société » Michel Barnier, ministre de l’agriculture et de la pêche, s’exprimera devant la presse mardi 08 juillet 2008 :

  Un tour de table est prévu à 14h30
Salle Gambetta - 78 bis, rue de Varenne - Paris 7ème

Le point presse aura lieu à l’issue de cette réunion à partir de 16h00
Salle Edgard Pisani – 78 bis, rue de Varenne  - Paris 7ème

 

Il sera entouré du rapporteur général, Thierry TUOT, et des présidents des groupes de travail :

- Jean-Louis ETIENNE, médecin et explorateur, président du groupe n°1 (les statuts de l’animal)
- Jacques PRADEL, journaliste de radio et de télévision, président du groupe n°2 (l’animal dans la ville)

- Jérôme BIGNON, député de la Somme, président du groupe n°3 (animal, économie et territoires)
- Michel LEJEUNE, député de la Seine-Maritime, président de l’atelier « corrida et jeux taurins »

Un rapport sur les bienfaits de l'abattage rituel sans étourdissement de l'association ASIDCOM a été publié lors de ces rencontres. 
Il est  à noter  aussi  qu'une réunion "abattage rituel"  s'est tenue lors de ces rencontres. La question de l'étourdissement avant et après la saignée rituelle a été abordée. Les noms des representants des cultes  conviés à cette réunion n'ont pas été communiqués. Par contre, on sait que les associations de protection animale O.A.B.A. 'et Fondation Brigitte Bardot étaient présentes. A remarquer que Mme Bardot vient d'être comdamnée pour la 5ième fois en correctionnel pour incitation à la haine raciale envers les musulmans...


Source : MAP

 


 

Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz - dans PRESSE
commenter cet article
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 17:58
Michel Barnier, ministre de l’Agriculture, est entrain de mettre en place les rencontres « animal et société » suite à la demande du Président de la République, M. Nicolas Sarkozy. M. Jean Pierre Kieffer, président de l’O.A.B.A. (Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoirs), convié à participer à ces rencontres, a insisté dans une interview à TV Agri qu’il abordera en particulier l’abattage rituel et l’étourdissement systématique.


Extrait de l’interview publiée par TV Agri:
TV Agri : Pensez-vous des mesures concrètes seront prises ?
 Jean-Pierre Kieffer : Il sortira forcément quelque chose de ces rencontres. Il est possible que des dispositions réglementaires ou législatives soit prises, notamment concernant l’abattage. Nous évoquerons particulièrement la question récurrente de l’abattage rituel.
 
TV Agri : Quelles seront vos propositions ?
 Jean-Pierre Kieffer : Concernant l’abattage, nous demanderons d’abord le respect des réglementations actuelles. Nos enquêteurs et les services vétérinaires constatent régulièrement des infractions. Elles concernent par exemple des manipulations brutales d’animaux. Et certains abattoirs n’étourdissent pas systématiquement les animaux.

 

Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz - dans PRESSE
commenter cet article
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 16:37

Communiqué de presse de l'AFPS : Gaza, cible de la violence israélienne

Paris, 20 janvier 2008

Comme chaque fois qu’on parle de paix au Proche-Orient, on assiste dans les territoires palestiniens occupés à une nouvelle escalade de la violence israélienne.

Entretenir la violence semble nécessaire à la politique israélienne pour présenter les Palestiniens comme des terroristes et les opérations militaires visant à écraser les Palestiniens comme un combat contre le terrorisme.

Depuis la réunion d’Annapolis – « réunion de paix » – ce sont 150 Palestiniens qui ont été assassinés par l’armée d’occupation, la plupart dans la bande de Gaza et parmi eux de nombreux civils et des enfants (50%). Chiffres auxquels il convient d’ ajouter les malades - 70 – décédés parce qu’empêchés de franchir les passages autorisés. On ne compte plus les blessés ni les destructions.

Le gouvernement israélien, après avoir déclaré la bande de Gaza « entité hostile », lui livre maintenant « une guerre sans limites et sans merci », pendant qu’Olmert et T.Livni prétendent mener des négociations de paix avec l’Autorité palestinienne. Cette stratégie de provocations – suivies de réactions - démontre une fois de plus la volonté israélienne d’empêcher l’aboutissement de tout pourparler de paix.

C’est ainsi qu’ après avoir effectué de nombreux raids meurtriers cette semaine (37 morts dont des enfants, en 5 jours), le gouvernement israélien a décidé de fermer tous les passages avec la bande de Gaza.

Territoire minuscule, misérable et surpeuplé où vivent - survivent - 1,5 millions de Palestiniens, la bande de Gaza subit depuis des mois un blocus criminel de la part d’Israël : tous les produits de première nécessité (lait, farine, médicaments, sous-vêtements, carburant, électricité…) ne passaient plus qu’au compte-goutte, désormais ils ne passent plus du tout. La sécurité alimentaire et médicale n’est plus assurée. Il y a pénurie d’eau potable, et même de cercueils…Même les convois des Nations unies ne passent plus.

Le secrétaire général adjoint de l’ONU aux affaires humanitaires dénonce le « caractère inacceptable et moralement injustifiable » de cette décision.

Seuls passent les missiles, obus, tanks, F16, drones israéliens.

Face à cette situation qui constitue une violation grave des Conventions de Genève, du droit humanitaire, et un crime de guerre, la France a appelé Israéliens et Palestiniens « à la retenue », et G. Bush a qualifié de « légitime défense », les raids de l’aviation israélienne.

Les tirs de roquettes artisanales sur Sdérot ne sauraient justifier qu’une population civile toute entière soit prise en otage par un Etat surpuissant qui refuse depuis 60 ans d’appliquer le droit international

L’AFPS condamne vigoureusement cette escalade criminelle contre les civils palestiniens sans défense.

Elle demande instamment au président de la République française et à son gouvernement d’intervenir fermement auprès du gouvernement israélien pour qu’il mette fin immédiatement à ses attaques contre la bande de Gaza.

Elle demande que cesse immédiatement le siège meurtrier de Gaza.

L’AFPS demande que l’UE sanctionne l’Etat israélien par la suspension des accords UE / Israël, conformément à l’article 2 desdits accords, tant qu’il se rendra coupable de violations du droit international.

Elle demande - une fois de plus - l’envoi d’urgence d’une force d’interposition et de protection de la population civile palestinienne, sous contrôle des Nations unies.

AFPS, Paris, 20 janvier 2008



Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz - dans PRESSE
commenter cet article
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 22:22

70 millions d'illettrés dans le monde arabe
Rabat, 28 Dhul Hijja/7 jan (IINA : Agence Islamique International de Presse
Le nombre d'illettrés dans le monde arabe a atteint l'année dernière 70 millions alors qu’ils étaient 50 millions en 1970, selon l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) basée à Rabat, au Maroc.
Dans un communiqué à l'occasion de la journée arabe d’éradication de l'analphabétisme, l’ISESCO a appelé pour l’intensification des efforts pour réduire le pourcentage de l'analphabétisme ainsi que pour la concentration sur l'enseignement pour adultes à cet égard.
Le communiqué indique par ailleurs le besoin de prêter une attention toute particulière à l’éducation de la femme et d’exercer des efforts pour éradiquer l'analphabétisme des femmes, en particulier dans les régions rurales. L’ISESCO souligne la signification et l’importance des efforts inlassables pour contenir la tendance croissante de baisse dans les écoles du monde arabe.
HI/HA/AH/IINA


Bismillah Rrahmanî Rrahîm
Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux


"IQRA BISMI RABIKKA..."  "Lis au nom de ton Seigneur..."
                                                                                        Sourate Al'Alaq (l'adhérence).

Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz - dans PRESSE
commenter cet article
10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 20:26
Le mois du Ramadhan est sacré chez Nokia

Le Finlande (IQNA)- En marge de l’inauguration à Dubai de son nouveau bureau régional (Moyen-Orient-Afrique), le leader mondial de la téléphonie mobile dévoile de nouvelles applications, cette fois ci dans un esprit complètement orienté « Ramadhan ».

Le Finlandais Nokia affine ses offres, ses services et confirme au passage son souci de fournir des services variés, aux goûts du jour, répondant aux attentes des utilisateurs.

Le mois de Ramadan est le mois où les musulmans se rapprochent le plus de Dieu et multiplient les prières, pour cela Nokia vient de mettre en place des applications appelées « Ramadan », elles viennent « faciliter la prière et pratiquer l’Islam tout au long du mois sacré de cette année et les années à venir », un engagement louable de Nokia envers les utilisateurs musulmans qui sera fortement apprécié.

Dédiées plutôt aux personnes qui mènent un train de vie accéléré et qui utilisent la technologie pour gérer leur temps, ces applications islamiques se présentent sous une plateforme complète qui couvre tous les aspects de la sainte saison, des prières quotidiennes, aux règles relatives au jeûne et à la zakat, et même des SMS de vœux pour souhaiter un bon Ramadan à ses proches.

M. Timo Toikkanen, le vice président Sénior de Nokia Moyen-Orient et Afrique, a dit : « ‘’chez Nokia, nous apprécions les défis de développement et de création de solutions bénéfiques pour le quotidien de nos clients, où qu’ils soient.»

Ces nouveaux services seront lancés au courant de ce mois et seront supportés sur les modèles de téléphones portables suivants : Nokia N73 édition Spéciale, Nokia N95, Nokia 6300, Nokia 6120 Classique, Nokia 3110 Classique, Nokia E61i, Nokia E90 et le Nokia E65.

Le choix des applications disponibles sur les portables de Nokia sont: Adhkar, Ramadaniat, Vœux de ramadan, Oumrah, organisateur islamique, dictionnaire universel et thèmes de Ramadan.

Tandis que pour l’édition spéciale N73, Nokia met à disposition des utilisateurs trois E-livres, les noms sacrés d’Allah et un contenu supplémentaire relatif au mois de Ramadan.

 

Source : Mobilealgeri.com publié sur IQNA

Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz - dans PRESSE
commenter cet article
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 13:28

Bernard Godard, co-auteur des « Musulmans en France » : « Le Conseil français du culte musulman ? Il est là pour durer »

Par Ian Hamel
jeudi 3 mai 2007

Publié sur http://www.oumma.com

« Les musulmans en France » (*) est un livre fort utile si vous souhaitez toucher du doigt les méthodes de travail d’un policier rigoureux. Bernard Godard, commandant de la police nationale, a été fonctionnaire des Renseignements généraux de 1985 à 1997. En charge du dossier « islam » auprès des ministres Jean-Pierre Chevènement et Daniel Vaillant de 1997 à 2002, il est considéré par certains comme « le meilleur spécialiste du dossier islam de France ». Ce qui fait dire à Vincent Geisser et à Aziz Zemouri dans « Marianne et Allah », que ce diplômé de sociologie de 56 ans est à la fois « craint », « respecté » et « admiré ».

Depuis 2002, l’ancien flic est chargé de mission au Bureau central des cultes du ministère de l’Intérieur. Bernard Godard n’a pas choisi la facilité, qui consistait à jouer la carte du sensationnalisme. Il nous livre, au contraire, un ouvrage pédagogique, indispensable pour comprendre les multiples tendances qui traversent l’islam tricolore. En prime, l’ouvrage est agrémenté d’un dictionnaire bibliographique et d’un glossaire de sigles et notions. Sur un ton volontairement dépassionné, « Les musulmans en France » aborde des sujets aussi variés que le salafisme, l’islam à l’armée, la finance islamique ou le halâl. Il faudrait absolument offrir cet ouvrage aux candidats à l’élection présidentielle qui peinent à faire la différence en chiite et sunnite.

Vous êtes policier et vous acceptez de répondre aux questions d’Oumma ? Pourtant, dans certains milieux, on prétend encore que ce site ferait le jeu des « islamistes », ou des « islamo-gauchistes ».

Je le dis dans le livre, Oumma est une référence intellectuelle, grâce à ses débats, ses analyses politiques, ses articles historiques. D’ailleurs, des candidats aux élections présidentielles se sont exprimés sur ce site. Je n’ai donc aucun problème pour répondre à cette interview. Quant au terme « islamo-gauchisme », je l’évoque dans « Les musulmans en France », affirmant qu’Oumma est à l’origine d’initiatives de cette mouvance « islamo-gauchiste », très frondeuse vis-à-vis de l’islam institutionnel.

Contrairement à beaucoup de spécialistes autoproclamés de l’islam, vous n’affirmez pas que tous les « barbus » sont des poseurs de bombes, ou que Tariq Ramadan passe son temps à former des terroristes ?

J’ai travaillé plusieurs années sur l’anti-terrorisme. Je suis davantage satisfait de m’impliquer sur le non-terrorisme que sur le terrorisme. Pour répondre plus précisément à votre question, les personnes qui cherchent à entretenir un climat de peur le font, certes, pour des raisons politiques, idéologiques, mais aussi mercantiles. On vend davantage de livres quand on crie au loup…

Vous dédouanez Tariq Ramadan de tous liens avec Al-Qaïda. Il n’est pas non plus le porte-parole des Frères musulmans en Europe. En revanche, vous n’êtes pas très tendre avec lui, parlant d’un « prurit passager » ?

Il est incontestablement surdimensionné. En le diabolisant, une partie de l’intelligentsia française lui a donné, volontairement ou non, une épaisseur politico-religieuse qu’il n’a pas. Je m’étonne que chaque fois qu’on lui pose une question un peu épineuse sur le dogme, Tariq Ramadan renvoie systématiquement aux savants…

Comment analysez-vous l’attitude de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), qui, après avoir longtemps flirté avec Nicolas Sarkozy, fait siffler son nom lors de son dernier congrès annuel au Bourget ?

L’UOIF considère que le ministre de l’Intérieur les a trahis. Ce n’est pas un hasard si Fouad Alaoui, le responsable musulman le plus impliqué dans les relations avec Nicolas Sarkozy, sonne lui-même la charge contre le candidat de l’UMP.

Laissez-vous entendre que l’UOIF a des comportements similaires à ceux des Partis communistes d’autrefois : celui qui a fauté doit faire son autocritique publique ?

Je préfère dire que les Frères musulmans en général, et l’UOIF en particulier, développent une stratégie de prise en main des appareils - afin d’accéder au pouvoir - qui prime sur tout le reste. L’important est moins de résoudre les problèmes, d’apporter des solutions, que de mettre des hommes à eux dans les principaux rouages. C’est effectivement difficile de travailler avec l’UOIF.

Est-il plus facile de collaborer avec la Grande Mosquée de Paris ou avec la Fédération nationale des musulmans de France (FNMF) ?

Non. L’UOIF au moins possède une structure.

Que faut-il faire du Conseil français du culte musulman (CFCM), qui est un peu, quelque part, votre enfant ? Le laisser mourir de sa belle mort ?

Certainement pas. Aucun des principaux candidats à l’élection présidentielle ne souhaite casser le CFCM. Sa principale qualité est d’exister, et il doit durer. Pour cela, il lui faut acquérir de la crédibilité et une légitimité. La balle est dans le camp des musulmans. Le grand handicap tient dans la fragilité des trois grandes fédérations, Grande Mosquée de Paris, UOIF et FNMF. Ajoutez les pesanteurs ethnico-religieuses…

Ne voulez-vous pas parler carrément de la mainmise de certains Etats, Maroc, Algérie, Turquie, sur le CFCM ?

Nul ne peut nier qu’il existe des liens entre certaines fédérations et des ambassades. Peut-on parler d’inféodation ? Certes, l’autorité religieuse vient souvent du pays d’origine. Mais il ne faut pas systématiser. C’est un peu plus compliqué que cela. Autrement, les Marocains, qui sont plutôt plus investis dans la gestion du culte et dans les circuits du financement moyen-oriental que les Algériens, seraient au pouvoir.

Propos recueillis par Ian Hamel

(*) Bernard Godard et Sylvie Taussig, « Les musulmans en France. Courants, institutions, communautés : un état des lieux ». Editions Robert Laffont, 454 pages.

Publié sur OUMMA.COM

Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz - dans PRESSE
commenter cet article
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 20:48
La Chine aura un règlement national sur la gestion des aliments pour Musulmans

La Chine promulguera un règlement national sur la gestion des aliments pour Musulmans afin de garantir le respect des coutumes des minorités ethniques musulmanes, a-t-on appris de la Commission d'Etat pour les Affaires ethniques.
Le projet de règlement, qui avait subi de nombreux amendements au cours de ces deux dernières années, est encore en cours de révision, a fait savoir un officiel de la Commission.
Ce projet sera soumis au Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement) pour approbation, après qu'on aura sollicité des opinions des différents départements gouvernementaux, a dit cet officiel, qui n'a pas révélé de détails sur le projet.
De nombreux gouvernements locaux en Chine ont leurs propres règlements sur la production des aliments pour Musulmans.
Guangzhou, capitale de la province du Guangdong dans le sud de la Chine, a promulgué son premier règlement sur la gestion des aliments pour Musulmans en 2003.
Selon ce règlement, les Musulmans doivent participer à la gestion des compagnies ou entreprises productrices d'aliments islamiques.
Il établit également une norme spéciale pour la production des aliments islamiques et stipule l'utilisation des logos spéciaux, approuvés par les autorités des affaires ethniques de la ville.
Dans de nombreuses villes chinoises, les restaurants pour Musulmans sont disponibles dans les buildings des départements et institutions gouvernementaux comme dans des écoles et entreprises. Les marchés de viande de boeuf et de mouton sont également ouverts dans les communautés des Musulmans.
La Chine compte 10 minorités ethniques islamiques, qui sont les Hui, les Ouigours, les Kazak, les Ozbek, les Tatar, les Bonan, les Kirgiz, les Tajik, les Dongxiang et les Salar, avec une population totale d'environ 20 millions d'habitants.

 

Source: le Quotidien du Peuple en ligne le 25/02/07

Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz - dans PRESSE
commenter cet article
28 janvier 2007 7 28 /01 /janvier /2007 16:40

http://www.agriculture.gouv.fr/spip/leministere.leministrelecabinet.communiquesdepresse_a6729.html

Toutes les organisations syndicales des fonctionnaires de l'Etat, des collectivités territoriales, des hopitaux, cheminots appellent à la grève générale dans tout le pays pour le 8 février 2007: salaires, emplois, missions du service public sont à l'ordre du jour.

Nous sommes dans le pays qui a osé dire NON au traité constitutionnel, un certain 29 mai 2005 ! Et comme nous l'enseigna notre bon maître le philosophe albigeois Joan Jaurès : "chercher la vérité et la dire".

La marchandisation de tous les secteurs de l'Etat sont au menu des grands argentiers. Le secteur vétérinaire est concerné.Il faut dire que l'on entend peu les défenseurs des consommateurs: UFC, INDECOSA....n'ont-ils rien à dire ? où accompagnent-ils la privatisation des services vétérinaires comme le fait le syndicat FO du ministère de l'agriculture. Ils prennent le temps de faire beaucoup de communiqués lors de l'aîd-el-kébir pour revendiquer la République et la laïcité,la répression...

Pendant ce temps une journée d'action des fonctionnaires de la direction générale de l'alimentation (DGAL) du ministère de l'agriculture a eu lieu le 25 janvier dans les services vétérinaires. Nous avons reçu un communiqué de presse émanant de la CGT qui dénonce la privatisation de l'inspection vétérinaire en abattoirs et de nombreux exemples en matière de sécurité sanitaire des aliments, de la santé et de la protection animale. En Corse, c'est la CGT et la FSU comme en Bretagne on résiste à l'appétit mercantiliste.

Comme tous les français ces fonctionnaires sont attachés au service public à l'hopital, au transport, à la poste et aussi en matière vétérinaire.

Nous sommes donc solidaires de la lutte de ces fonctionnaires et seront parmi eux le 8 février pour la défense du service public.

La déclaration du ministère du 26 janvier sur les acteurs de la chaine alimentaire vise peut être à rassurer les pauvres qui mangent du Corned beef et les consommateurs musulmans amateurs de HALAL et KEBAB.

Espérons que celà  ne soit pas une déclaration de haut niveau de protection politique et administrative !

ASIDCOM, la graine de ksouksous qu'il ne vaut mieux pas avoir dans la babouche !

 

Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz Bernard Di Spigno - dans PRESSE
commenter cet article
27 janvier 2007 6 27 /01 /janvier /2007 08:03
 
Deux nouveaux fournisseurs sont aujourd'hui impliqués et le rappel de 210 000 boîtes de corned-beef a été ordonné.
 Delort / Le Figaro - publié le 25/01/2007

SALE ambiance dans les abattoirs français. Vendredi dernier la Direction générale de l'alimentation a demandé le rappel de 210 000 nouvelles boîtes de corned-beef sorties de l'usine choletaise Covi, spécialisée dans les préparations à base de viandes, 78 300 déjà commercialisées dans des magasins en France et 88 900 saisies dans l'usine. Au mois de décembre, c'était déjà 1,2 million de boîtes fabriquées chez Covi qui avaient été bloquées ou récupérées en urgence, dans toute l'Europe cette fois, car elles avaient été préparées avec des viandes impropres à la consommation humaine.
 

Les derniers résultats de viandes analysées chez Covi ont révélé en fin de semaine dernière que deux nouveaux fournisseurs avaient livré de la viande douteuse à Covi : Arcadie Sud-Ouest et Défial, chez qui 26 tonnes de viande ont été saisies dans le cadre de cette dernière opération. Le premier est une importante coopérative, spécialiste de l'abattage des ovins. Le second est filiale du groupe privé Alliance. Après Charal et Soviba qui avaient foruni les viandes à l'origine des premiers rappels, ce sont donc au total quatre grands abattoirs français qui sont dans le collimateur de la justice. Des établissements qui approvisionnent tous la grande distribution.

« Nous avons découvert des morceaux de viandes avec des abcès, des plaies de saignées, des hématomes qui n'auraient jamais dû être mis dans le circuit alimentaire », raconte un enquêteur. « Certains de ces produits appartiennent à une catégorie qui doit normalement être incinérée et ne convient ni à l'homme ni à l'animal », poursuit-il.
Une enquête préliminaire a été ouverte par le procureur d'Angers, Brigitte Angibaud. Les gendarmes veulent savoir si la viande avariée était réservée à Covi, ce qui laisserait soupçonner une complicité du client, où si d'autres usines de transformation ont également reçu des lots suspects qui seraient entrés dans la fabrication d'autres préparations culinaires. « Nous sommes au début de l'enquête, explique Brigitte Angibaud, pour l'instant nous ne pouvons tirer aucune conclusion. Mais les experts et les gendarmes travaillent ».
 
« Les gens se sentent peu concernés »

Chez les industriels l'affaire commence à faire du bruit. « Le corned-beef est vendu principalement chez les hard discounters, explique le directeur commercial d'une grande enseigne, les gens se sentent peu concernés. Si l'on découvrait que ce type de viande a été incorporé dans des lasagnes ou des raviolis les conséquences seraient dramatiques. » À ce stade, aucune responsabilité n'a été mise en lumière. Covi a engagé une procédure judiciaire civile contre ses fournisseurs, lesquels rejettent pour l'instant les soupçons dont ils font l'objet. Une seule certitude, des viandes destinées à la consommation animale ou vouées à la destruction ont été découvertes chez Covi. En cherchant l'origine de ces produits, les enquêteurs ont atterri chez quatre fournisseurs. 
Hier, le directeur d'Arcadie Sud-Ouest confirmait au Figaro qu'il avait fait l'objet de contrôles en lien avec l'affaire Covi mais affirmait ne pas connaître encore les résultats des analyses. Le patron du groupe Défial, lui, n'a pu être joint. « La viande est de plus en plus chère, elle a augmenté de 30 % au cours des trois dernières années, explique un fonctionnaire, les taxes d'équarrissage ont explosé. Acculés financièrement certains ont peut-être joué avec le feu ? ».
Un jeu dangereux car si les consommateurs perdent à nouveau confiance, c'est toute une profession qui risque de payer la facture. Lors de la crise de la vache folle, les ventes avaient chuté de 40 % en quelques jours. Or les signaux sont au rouge car à Marseille, la semaine dernière, un spécialiste de viande hallal s'est aussi fait pincer avec de la viande avariée dans ses frigos et, en Charente-Maritime, l'atelier de découpe de viande Sorivisa est lui aussi montré du doigt.
Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz Bernard Di Spigno - dans PRESSE
commenter cet article