Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Sur Le Blog

Archives

10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 20:15

"Non conforme au rite islamique"

Dans son rapport publié dans «Akoual Mousnida fi houkm adaih oua louhoum elmoustaourada*», un ouvrage édité par Dar Athariya (Annaba), l’imam du centre islamique de Brasilia (Brésil) est  absolument formel en soulignant avoir «visité au Brésil des abattoirs spécialisés dans l’abattage soit des bovins soit d’ovins auprès desquels j’ai constaté la présence de porcs. J’ai visité aussi des abattoirs de volailles. J’ai levé avec certitude tout doute en ce qui concerne le sujet objet, de tant d’affirmations et de  questions.
J’ai constaté physiquement et de visu que les animaux n’étaient pas égorgés… Assommé, sa langue débordant de sa bouche sans se débattre, l’animal est aussitôt éviscéré (…) En ce qui concerne la volaille, de nombreux pays dont le Koweït et l’Arabie saoudite s’approvisionnent au Brésil. Ces exportateurs brésiliens font appel à des associations pour leur délivrer des certificats contre de l’argent. Ces associations n’ont aucune connaissance précise de l’abattage rituel islamique. Au cours de mes visites dans les abattoirs, j’ai constaté qu’il était introduit dans la bouche du poulet un ciseau pour couper de l’intérieur, l’os de sa gorge (…)   Il n’y a pas d’écoulement de sang, ce qui est contraire à l’abattage conforme à la religion musulmane».

 


10-10-2007
publié dans le quotidien algérien "nouvelle république".
* Les paroles correspondantes au jugement du sacrifice et des viandes à l'import et l'export.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Barru Georges 09/06/2016 16:05

Bonjour j'ai un client qui cherche du poulet halal pour l'Égypte
Merci je reste à votre écoute
T 0694 411650

SALA 31/10/2007 19:39

Je fabrique des bonbons halal en france sous la marque SALAMA. Comme tous les bonbons gélifiés, ils ont besoin de gélatine ou d'un équivalent végétal, moi j'utilise de la carraguénanne (algue). A plusieures reprises on m'a proposé d'acheter de la gélatine de boeuf halal fabriquée au Brésil, et de faire fabriquer mes bonbons en Espagne où les certificateurs sont moins regardant. J'ai toujours refusé, même si mon prix de revient baissait de 30%, pour la simple et bonne raison que mes bonbons sont contrôlés et certifiés par la Grande Mosquée de Lyon et je n'avait pas confiance aux certificateur "locaux" dans un pays non musulman ! Je vous remercie pour cette enquète qui me conforte dans mes choix et mes convictions. Un musulman qui veut vraiment manger halal n'accepte pas un simple autocollant "halal" K.Salak.sala@halalsalama.com