Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Sur Le Blog

Archives

31 décembre 2006 7 31 /12 /décembre /2006 05:56
30 décembre 2006

C’est le jour de l’Aïd... que Saddam Hussein a été pendu

 

 






Samedi 30 décembre 2006.


C’est le jour de l’Aïd... Ce jour du sacrifice du mouton qui existe dans le judaïsme et que les chrétiens ont repris dans la figure du christ. Avoir choisi ce jour là pour exécuter Saddam Hussein est une provocation de plus pour le monde musulman, et c’est à tous les musulmans de France et du monde que je pense en ce moment, eux qui ne peuvent que ressentir l’outrage faite à l’indépendance de L’irak.


Il ne suffit pas de s’opposer à la peine de mort, il faut analyser politiquement cet acte et ses conséquences.

Une telle exécution a un sens politique :

D’abord faire bien comprendre que qui s’oppose à Bush et plus généralement à ses alliés occidentaux sera détruit. Le message vise tout autant le hamas,les palestiniens, l’Iran que le peuple irakien...

Cacher la complicité se ces mêmes Etats-Unis et occidentaux dans les actes criminels de Saddam Hussein. On l’a jugé pour le massacre d’un population chiite, mais l’execution a permis de ne pas lever le voile sur tout ce qui a été fait pour s’attirer les bonnes graces des occidentaux comme la guerre contre l’Iran.

Enfin il s’agit d’entrainer la haine, les divisions, les massacres entre musulmans et plus généralement l’impérialisme montre que désormais il adopte la stratégie du chaos, les alliances à géométrie variable, les amitiés sont fluctuantes seuls les intérêts sont stables.


Nous sommes dans un monde abominable et il faut en tirer la leçon. Croyez-vous que de tels monstres nous laisseront transformer leur monde dans la quiétude ? Non, dès qu’ils nous craindront ils agiront avec nous comme avec les peuples de ce tiers monde, ceux du Moyen-orient et pas seulement.

Il n’y a qu’une réponse, le respect des souverainetés et la recherche de l’unité entre les opprimés.

Tous les pays de la planète dénoncent ce jour malheureux, la Russie, l’Inde entre autres. La réaction des hommes politiques français paraît faible, se contenter de dénoncer la peine de mort n’est pas suffisant, il faut bien mesurer la fascisation de l’impérialisme.

Danielle Bleitrach, sociologue marseillaise sur "le grand soir.info"

Partager cet article

Repost 0
Published by Hadj Abdelaziz Bernard Di Spigno - dans PRESSE
commenter cet article

commentaires

e 19/03/2007 15:09

cghgh

gabrielle 19/03/2007 15:05

Je tiens juste à vous faire remarquer que Saddam Hussein n'a pas été executé par le gourvenement américain mais par des irakiens...
Je pense donc que votre réflexion sur l' "analyse politique de cet acte et ses conséquences " doit être, selon moi, quelque peu repensée, considérant que vous disposez maintenant de toutes les informations necessaires à une analyse exhaustive.